search-form-close
Verts d’Europe : Mahrez et Attal éclipsent tout

Verts d’Europe : Mahrez et Attal éclipsent tout

La saison européenne des internationaux algériens a été marquée par le rendement de premier ordre de Riyad Mahrez (Manchester City) et de Youcef Attal (OGC Nice) qui se sont illustrés avec leurs clubs respectifs.

Riyad Mahrez est devenu le deuxième joueur africain à remporter la Premier League avec deux clubs différents, après l’ancien international ivoirien Kolo Touré.

Dimanche sur la pelouse de Brighton & Hove Albion, Manchester City a officialisé son sixième titre de son histoire, en s’imposant sur le score de 4 à 1, grâce notamment à un splendide but et une passe décisive de Mahrez, qui venait de rejouer après plusieurs matchs passés sur le banc des remplaçants.

Un retour tonitruant pour le natif de Sarcelles (France), désigné homme du match. Il s’agit de son deuxième titre de champion d’Angleterre après celui remporté en 2016 avec Leicester City.

« Gagner deux fois le championnat d’Angleterre, ça veut dire beaucoup pour moi, c’est très difficile de gagner la Premier League, je l’ai fait avec Leicester, c’était inimaginable et là je le refais avec Manchester City. C’est une consécration incroyable », a réagi Mahrez, cité par le site Dz Foot.

Utilisé d’une manière irrégulière par l’entraîneur espagnol de Man City Pep Guardiola, Mahrez a pu quand même tirer son épingle du jeu en signant 12 buts et 12 passes décisives, toutes compétitions confondues. L’international algérien pourra prétendre au triplé, puisqu’il jouera samedi prochain la finale de la Coupe d’Angleterre face à Watford.

Attal, la révélation

Arrivé sur les bouts des pieds à Nice l’été dernier en provenance de Courtrai (Belgique), le défenseur Youcef Attal a convaincu dès ses premiers matchs sous le maillot azuréen, devenant rapidement l’une des pièces maîtresses de l’entraîneur Patrick Vieira.

Le 28 avril dernier, l’ancien joueur du Paradou AC a crevé l’écran en claquant un triplé lors de la réception de l’EA Guingamp (3-0). Aligné inhabituellement en tant qu’ailier gauche, Attal a survolé les débats lors de cette rencontre qui a marqué les esprits des fans niçois. Grâce à ce triplé, le premier de sa carrière, Attal (22 ans) atteint la barre des six buts depuis le début de la saison et devient co-meilleur buteur du club. Il devient le deuxième joueur algérien à inscrire un triplé en championnat de France, 34 ans après l’ancien international Chérif Oudjani avec Laval. Il a été choisi comme l’une des cinq recrues les plus impressionnantes de l’année en Ligue 1 française, selon le site spécialisé Goal.com.

Slimani, la déception

L’autre international algérien qui est en train de briller est le milieu offensif de Galatasaray (Turquie) Sofiane Feghouli, tout proche de remporter son deuxième titre de champion de rang avec la formation stambouliote. Rarement utilisé lors de la première partie de la saison, Feghouli s’est complètement métamorphosé depuis le début de la phase retour, parvenant à marquer 9 buts, toutes compétitions confondues, et délivrant 7 passes décisives en championnat. Ses belles prestations n’ont pas laissé insensible son entraîneur Fatih Terim qui n’a pas tari d’éloges sur lui.

En matière de déception, l’actuel meilleur buteur de l’équipe nationale Islam Slimani (26 ans) aura vécu une saison cauchemardesque avec Fenerbahçe (Turquie), lui qui espérait relancer sa carrière chez le vice-champion de Turquie après six mois difficiles passés avec Newcastle (Angleterre). Sa montée au créneau contre son entraîneur lui a valu d’être écarté définitivement de l’effectif, alors qu’il n’avait été utilisé que 15 fois seulement en championnat.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close