search-form-close
Vacances d’été : la Tunisie toujours plébiscitée, les billets d’avion hors de prix

Vacances d’été : la Tunisie toujours plébiscitée, les billets d’avion hors de prix

L’été approche à grand pas et nombreux sont ceux qui préparent déjà leurs vacances. « Beaucoup de gens réservent à l’avance pour bénéficier de ce qu’on appelle des réservations en early booking », explique M. Baba Aissa, dirigeant de l’agence de voyage Gouraya Tour. Certains ont commencé les réservations dès avril. Pour ces vacanciers, l’objectif est de profiter des promotions en vigueur s’ils réservent avant le mois d’avril ou début mai. « Les personnes qui achètent leurs séjours avant ces dates-là auront une remise comprise entre 10 et 20% », explique le professionnel du tourisme.

Les Algériens se tournent toujours vers l’étranger

Dans son agence, « plus de 80% des réservations sont effectuées vers l’étranger », fait remarquer M. Baba Aissa. « La destination privilégiée des Algériens reste la Tunisie. On a aussi la Turquie, Antalya en particulier », détaille le gérant. En 2016, ils étaient 1,8 million de touristes algériens à franchir la frontière pour se ressourcer dans le pays voisin, indiquait en janvier le directeur de l’Office tunisien du tourisme.

Cet engouement pour les pays étrangers résulte de deux lacunes que rencontre le secteur touristique algérien. « Il n’y a pas vraiment d’hôtels aux grandes capacités d’accueil et c’est pour ça que la plupart des Algériens se dirigent vers d’autres pays et notamment la Tunisie qui est juste à côté », note M. Baba Aissa. Par ailleurs, les tarifs affichés à l’étranger sont toujours plus attractifs. « Une semaine en ‘all inclusive’ en Tunisie, vous coûte 60.000 dinars alors qu’en Algérie une chambre avec petit déjeuner revient à 10.000 dinars la nuit », regrette le professionnel.

Le tourisme en Algérie : 300 millions de dollars de recette en 2016

Selon un rapport sur le tourisme rendu public en avril par le Forum économique mondial, le secteur a rapporté à l’Algérie un peu plus de 300 millions de dollars en 2016 avec 1,7 million d’entrées. Dans le classement effectué par la fondation, l’Algérie pointe à la 118e place sur 136 pays. Le pays reste loin derrière le Maroc (65e) et la Tunisie (87e).

En matière d’infrastructures, le ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat expliquait le mois dernier que plus de cent projets hôteliers et touristiques devraient être réceptionnés avant la fin de l’année. Ces derniers comptent parmi les 1.600 projets avalisés par le ministère et sur lesquels 584 structures hôtelières sont en cours de réalisation à travers le pays.

Augmentation des tarifs de billets d’avion

Dans les agences de voyages, le tarif des packages est établi selon plusieurs critères dont le plus important reste la billetterie. « Cette année, on a des tarifs de billets qui sont en augmentation d’environ 20% par rapport à l’année passée, toutes compagnies confondues », témoigne encore le gérant de Gouraya Tour. « Et on parle des tarifs de groupes car si on regarde les tarifs individuels, ils sont hors prix. Un Alger-Istanbul est par exemple à plus de 55.000 ou 60.000 dinars ».

Pourtant les compagnies aériennes sont de plus en plus nombreuses à desservir l’Algérie et à relier des destinations touristiques. Ces dernières proposent d’ailleurs des tarifs promotionnels pour cet été si les réservations sont effectuées avant la mi-juin.

Chez Air Algérie « la remise concerne tout type de billet mais cela dépend de la période du séjour et de la date d’achat du billet. Les remises se poursuivront un peu après la Foire Internationale d’Alger (qui s’est tenue du 8 au 13 mai, ndlr) pour permettre aux personnes de réserver », nous explique un employé de la compagnie nationale.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close