search-form-close
Un tribunal d’Alger lance un mandat d’arrêt international contre Said Bensedira

Un tribunal d’Alger lance un mandat d’arrêt international contre Said Bensedira

Les ennuis judiciaires de Said Bensedira commencent en Algérie. Selon nos informations, le juge d’instruction du tribunal de Bir Mourad Rais (Alger) a lancé un mandat d’arrêt international contre cet agitateur en fuite depuis des années à Londres.

Ce mandat d’arrêt a été lancé suite au démantèlement par les services de sécurité d’un réseau spécialisé dans le chantage et l’escroquerie que dirigeait Bensedira. Ce réseau comprend deux hommes d’affaires, les frères S.D et S.T et un militaire à la retraite de grade caporal qui ont été arrêtés et placé en détention provisoire à la prison d’El Harrach, selon nos sources.

Les trois mis en cause sont poursuivis pour « possession d’armes à feu et des munitions de guerre, chantage, escroquerie, diffamation, arnaque, falsification et usage de faux, et blanchiment d’argent ».

Pour les deux hommes d’affaires, ils sont aussi poursuivis pour « non dénonciation de crime et octroie d’indu avantage pour inciter des fonctionnaires à exploiter leur influence et verser de l’argent à Said Bensedira », ajoutent nos sources.

Le démantèlement du réseau de Bensedira a permis aux services de sécurité de saisir d' »importantes sommes d’argent en dinar et en devise et un véhicule de luxe ».

  • Les derniers articles