search-form-close
Un rappeur se réfugie en Algérie pour échapper à la justice canadienne

Un rappeur se réfugie en Algérie pour échapper à la justice canadienne

Samir Slimani, un rappeur connu sous le nom « Enima », est sous le coup d’un mandat d’arrêt au Canada où il réside. Recherché pour avoir tiré sur un homme, le 16 juin dernier à Toronto, il se trouve actuellement en Algérie rapporte, ce jeudi 15 août, Radio Canada.

L’homme de 26 ans est recherché pour voies de fait qualifiés de « graves » par la police canadienne : possession d’armes à feu et pour une infraction liée aux armes à feu.

« Il a été impliqué dans une altercation avec un autre homme sur qui il a tiré, écrit dans un courriel à Radio-Canada l’agent de relations publiques du Service de police de Toronto David Hopkinson. Les blessures étaient graves, mais ne menacent finalement pas la vie de l’individu. »

Il n’y a pas de traité d’extradition entre le Canada et l’Algérie, souligne Radio Canada qui ne précise pas si la justice canadienne a effectué des démarches dans ce sens.

Arrivé au Canada à l’âge de 11 ans, Enima vit au Canada depuis maintenant 15 ans. Il est aujourd’hui « un des acteurs les plus populaires de la scène rap indépendante québécoise », explique le média canadien. « Il est connu pour ses textes crus qui abordent la réalité de la rue et du monde criminel, dont le proxénétisme et le trafic de drogue ».

Enima n’est pas à sa première affaire. Le chanteur a déjà eu des démêlés avec la justice locale, accumulant plusieurs condamnations criminelles.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close