search-form-close
Répression des magistrats : « Toutes les limites ont été dépassées »

Répression des magistrats : « Toutes les limites ont été dépassées »

Vive réaction des magistrats suite à l’incroyable intervention des forces antiémeute contre leurs collègues à l’intérieur même de la Cour de justice d’Oran, dimanche 3 octobre.

Lors du rassemblement de dénonciation observé ce lundi matin sur le parvis de la Cour suprême, le président du syndicat de la corporation, Issad Mabrouk, a appelé à punir les « commanditaire et les exécutants » de cet acte.

« C’est un comportement inacceptable, quelles que soient les circonstances et les causes. Les pouvoirs publics doivent prendre les mesures nécessaires à l’encontre des commanditaires et des exécutants de cet acte. Ceux qui ont été humiliés sont nos collègues et nos frères et cela s’est fait au sein même de notre demeure. La violation de domicile, dans des circonstances normales, est un délit », a déclaré M. Issad à la presse.

De son côté, un magistrat président de chambre au Conseil d’État en a appelé à la solidarité du peuple algérien, estimant que « toutes les limites ont été dépassées ».

« Nous pouvons avoir des conceptions différentes, privilégier l’indépendance de la justice ou les revendications sectorielles, la divergence est une bonne chose. Mais là, toutes les limites ont été dépassées. Aujourd’hui, c’est le juge qui est fouetté, demain ce sera le ministre, puis le wali, l’officier, le général, l’avocat. Avant, des enseignants et des médecins avaient subi le même traitement et aujourd’hui c’est le tour des juges. Nous laissons l’opinion publique algérienne apporter son jugement sur ce qui s’est passé. À ceux qui disent sur les réseaux sociaux que les juges méritent ce qui leur arrive et qu’ils ont été injustes, je dis : ne faites pas cette erreur. Si le juge t’a fait du tort en tant qu’individu, ne sois pas contre la justice comme institution. La justice te protège. Si le peuple ne soutient pas les juges dans cette conjoncture, le pays sera perdu à jamais », a indiqué le juge.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close