search-form-close
Ouyahia meilleur candidat pour succéder à Bouteflika ? Le Sénateur Haoud s’en prend à Ziari

Ouyahia meilleur candidat pour succéder à Bouteflika ? Le Sénateur Haoud s’en prend à Ziari

Les propos de l’ancien Président de l’APN et ex membre du BP du FLN, Abdelaziz Ziari sur TSA Direct ce jeudi, concernant son parti et la prochaine présidentielle, n’ont pas été du goût de Madani Haoud sénateur du tiers présidentiel et membre de la direction politique du FLN.

L’objet de la discorde concerne le candidat le plus à même de se présenter dans l’éventualité où le Président Bouteflika décide de se retirer. Pour Mr Ziari « en dehors de mon parti, je ne vois personne, en dehors du leader actuel d’un autre parti de la majorité et qui est le Premier ministre, qui soit capable de venir remplir le fauteuil d’Abdelaziz Bouteflika ».

Ces déclarations ont fait réagir Madani Haoud. Le sénateur juge scandaleux les propos de l’ancien membre du BP du FLN. « Comment peut-il affirmer que le parti n’a pas de candidats valables, alors qu’il a un important réservoir de cadres de grande qualité ? », s’est-il offusqué dans une déclaration à TSA.

Pour ce membre de la direction politique du FLN, seul le président du parti et Président de la République est en droit de désigner un candidat, dans le cas où il ne se représente pas. « Notre priorité, c’est la candidature du président du parti, Abdelaziz Bouteflika pour un nouveau mandat. Dans le cas où il déciderait de ne pas se représenter, c’est à lui de désigner celui qui devra lui succéder et sûrement pas Mr Ziari qui n’a jamais été un militant du parti, même s’il affirme le contraire ».

M. Haoud affirme avoir reçu de très nombreux appels téléphoniques de militants après les propos tenus par l’ancien président de l’APN. « Comment peut-il affirmer que le parti s’est effondré, alors qu’il n’en fait plus parti depuis de nombreuses années ? » se demande-t-il. « Il n’a pas à parler d’Ahmed Ouyahia qui à son propre parti pour le soutenir. Au FLN, nous sommes un parti discipliné et notre seul candidat est Abdelaziz Bouteflika et personne d’autre », a conclu le sénateur du tiers présidentiel.

close