search-form-close
Macron jeudi au Maroc pour inaugurer le TGV marocain

Macron jeudi au Maroc pour inaugurer le TGV marocain

Emmanuel Macron effectue jeudi une courte visite au Maroc pour inaugurer avec le roi Mohammed VI la ligne à grande vitesse entre Tanger et Casablanca. Répondant à l’invitation du roi, le chef de l’Etat français voyagera avec lui à bord du train rapide, au départ de Tanger jusqu’à Rabat.

Cette ligne à grande vitesse présentée comme la plus rapide d’Afrique, court jusqu’à Casablanca sur 350 km, dont 200 circulables à terme à 320 km/heure, reliant les deux régions les plus dynamiques du royaume en 2h10 au lieu de 4h45 actuellement.

C’est “un projet phare de la relation bilatérale entre la France et le Maroc”, souligne l’Elysée.

Paris présente également cette LGV comme une vitrine pour tenter d’obtenir d’autres contrats en Afrique, qui offre de “nombreuses opportunités” dans le secteur ferroviaire. Le Maroc, lui, s’emploie à se positionner comme un “hub africain” pour les investisseurs étrangers.

La France reste le premier partenaire économique du Maroc mais a vu l’Espagne lui ravir la première place pour les échanges commerciaux.

Emmanuel Macron sera accompagné des patrons des entreprises françaises ayant participé au projet : Alstom (fourniture des rames), le consortium Ansaldo-Ineo (signalisation et télécoms), Cegelec (sous-stations électriques) et le consortium Colas Rail-Egis Rail (voies et caténaires). La SNCF assure l’assistance à maîtrise d’ouvrage auprès de l’Office National des Chemins de Fer marocains (ONCF).

close