search-form-close
L’opposition prépare « une rencontre nationale élargie » pour la fin juin

L’opposition prépare « une rencontre nationale élargie » pour la fin juin

Une rencontre nationale de l’opposition est prévue à la fin de ce mois de juin à Alger. Les Forces du changement pour le triomphe du choix du peuple, qui regroupent plusieurs personnalités et partis, ont organisé, ce mardi 11 juin au siège du parti El Adala à Alger, une réunion pour étudier les modalités d’organisation de cette rencontre qui sera ouverte aux autres partis, syndicats, personnalités nationales, intellectuelles et organisations de la société civile.

« Le projet de cette rencontre nationale élargie est à l’étude depuis deux mois. Nous sommes en phase de finalisation des préparatifs. Il est probable que la rencontre se tienne à la fin du mois. Toutes les personnalités nationales connues comme Ahmed Taleb Ibrahimi, Mouloud Hamrouche, Rachid Benyelles, Ali Yahia Abdelnour et d’autres y seront invités », précise Mohamed Said, président du Parti de la Liberté et de la Justice (PLJ), dans une déclaration à TSA.

Contacté par TSA Arabi, Abdallah Djabballah, président du parti El Adala, a confirmé la préparation de ce rendez-vous politique. « Nous sommes en phase de préparation, lorsque nous aurons terminé nous informerons l’opinion publique sur les personnalités qui seront invitées. Nous sommes en train d’établir la liste des invités », indique-t-il sans autres détails.

D’après d’autres sources proches de l’opposition, la date du 29 juin 2019 est avancée à titre approximatif. « Tout dépend de l’avancement des travaux de la commission de préparation. Tenir cette rencontre, qui n’est pas une conférence, est une nécessité politique. Nous sommes toujours en contacts pour finaliser le projet. Nous attendons que les syndicats, qui sont avec nous, terminent leurs rencontres organiques. Après, nous allons proposer une date qui serait peut-être la fin du mois. Aucune décision n’a été prise pour l’instant », précise-t-on.

L’opposition doit « concilier » entre deux propositions. « Il y a ceux qui appellent à la tenue d’une Assemblée nationale constituante et il y a ceux qui souhaitent l’organisation de l’élection présidentielle. Donc, on ne peut pas convoquer une rencontre nationale sans avoir au moins préparé une vision. Les idées sont toujours débattues autant que les concessions que peuvent faire les uns et les autres », souligne la même source qui annonce que deux partis se sont joints aux Forces du changement pour le triomphe du choix du peuple : Jil Jadid de Soufiane Djillali et Ahd 54 de Fawzi Rebaïne. Des contacts sont établis avec le FFS, le RCD et d’autres partis pour préparer la rencontre.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close