search-form-close
Le FCE lance le processus de succession d’Ali Haddad

Le FCE lance le processus de succession d’Ali Haddad

La succession d’Ali Haddad à la tête du FCE est ouverte. Première étape, demain dimanche 7 avril, avec la réunion du Conseil exécutif du FCE à l’hôtel Aurassi pour désigner l’intérimaire au président démissionnaire.

Après le refus de Hocine Mansour Metidji à assurer l’intérim, le FCE s’est enfoncé dans la crise et aucun candidat ne s’est manifesté pour gérer la transition. Les différents « clans » au sein de la Confédération patronale veulent contrôler le processus de succession de Haddad, qui déboucherait sur l’élection d’un nouveau président et la modification des statuts du FCE.

Ali Haddad a démissionné du FCE jeudi 28 mars, et il a été arrêté dimanche 31 mars à Oum Tboul, alors qu’il se rendait en Tunisie. Transféré à Alger, il a été placé mercredi 3 avril sous mandat par le juge d’instruction du tribunal de Bir Mourad Rais, à Alger. Il est incarcéré à la prison d’El Harrach.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close