search-form-close
L’Algéroise qui a filmé son harceleur de rue témoigne

L’Algéroise qui a filmé son harceleur de rue témoigne

À la suite de la publication ce lundi de notre article  « Une Algérienne se fait harceler dans la rue, elle filme son agresseur et l’humilie », nous sommes parvenus à entrer en contact avec l’auteure de la vidéo.

Dès les premiers échanges, la jeune femme, qui vit dans le centre d’Alger, mais qui souhaite préserver son anonymat, a du mal à contenir ses larmes. « Ça pourrait paraître démesuré, mais je suis très très émue par ce qu’il se passe en ce moment sur les réseaux (sociaux). Parce que je me sentais impuissante et je me disais juste je vais filmer, je vais dénoncer ».

Après cet épisode éprouvant, Sarah (prénom d’emprunt), décide de créer un compte Instagram et une page Facebook baptisés « Jaffiche_Dz », pour tenter de sensibiliser le grand public sur le harcèlement de rue. Elle y partage sa vidéo qui devient virale. « J’ai reçu des messages de soutien, mais aussi des messages de mort… », souligne-t-elle.

Un buzz dont l’harceleur lui-même finit par prendre connaissance. Il l’a contactée. « Il est venu chez moi et a cherché à me voir. C’est mon frère qui l’a reçu. Comme j’étais la seule concernée par cette histoire j’ai à mon tour cherché ses coordonnées. On a parlé. Il a souhaité s’excuser. Moi, j’ai expliqué que je ne cherchais pas à faire des histoires mais à dénoncer ce genre de comportements ». Elle a ensuite supprimé la vidéo de son compte.

Mais pour que sa démarche ait un impact, Sarah a voulu aller plus loin : elle a donné rendez-vous ce lundi soir à son harceleur, après la prière de Tarawih, pour des excuses publiques lors d’un live sur Instagram. « Bien entendu, je n’irai pas seule », tient-elle à préciser.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close