search-form-close
France : 42% des musulmans ont connu des discriminations

France : 42% des musulmans ont connu des discriminations

42 % des musulmans vivant en France affirment avoir fait l’objet d’au moins une forme de discrimination liée à leur religion, et ce au moins une fois au cours de leur vie, indique un sondage de l’institut Ifop cité par le Nouvel Obs ce mercredi 6 novembre.

L’étude réalisé par l’institut de sondage pour le compte de la Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT (Dilcrah) et la Fondation Jean-Jaurès révèle notamment que les discriminations touchent davantage les personnes âgées entre 30 et 40 ans ainsi que les femmes. 46% des femmes ont en effet fait l’objet de discrimination religieuse, contre 38% des hommes.

Les discriminations touchant les musulmans sont variées, indique en outre l’étude de l’Ifop. Elles peuvent concerner les discriminations « lors d’un contrôle » de police (13 %), « lors de la recherche d’un emploi » (17 %) ou encore lors de la recherche d’un logement (14 %).

60 % des femmes portant souvent le voile ont été discriminées au moins une fois au cours de leur vie, révèle également l’étude, tandis que 44 % des femmes qui ne portent jamais le voile ont également fait l’objet de discrimination au moins une fois dans leur vie. 37 % des femmes portant le voile ont également été exposées à des insultes ou des injures à caractère diffamatoire.

L’étude indique également que près d’un musulman sur quatre (24 %) a été exposé à une agression verbale au cours de sa vie. Ce chiffre descend à 9 % chez les non-musulmans. 7 % de musulmans ont fait l’objet d’agressions physiques, contre 3 % dans le reste de la population.

Rien que sur les cinq dernières années, 40 % des musulmans estiment avoir fait l’objet de comportements racistes, contre 17 % chez les non musulmans. Parmi eux pour 16 %, cela était dû à la religion, et pour 15 % à leur couleur de peau, révèle la même source.

Le sondage Ifop a été réalisé par interview au téléphone, du 26 août au 18 septembre, auprès d’un échantillon de 1 007 personnes représentatif de la population de religion musulmane, c’est à dire une personne s’identifiant elle-même comme musulmane, âgée de 15 ans et plus, est-il précisé.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close