search-form-close
Frais de scolarité en France : la hausse concernera uniquement les nouveaux étudiants

Frais de scolarité en France : la hausse concernera uniquement les nouveaux étudiants

L’augmentation des frais de scolarité pour les étudiants algériens en France ne concernera que les nouveaux étudiants et non ceux qui étudient actuellement en France, selon nos informations.

Le Premier ministre français Edouard Philippe avait annoncé le 19 novembre dernier une très forte augmentation des frais de scolarité dans les universités françaises pour les étudiants de nationalité en dehors de l’Union européenne.

Les frais de scolarité à l’université doivent passer ainsi pour les étudiants algériens en licence de 170 euros à 2770 euros dès l’an prochain, soit une augmentation de 1529%. Les frais de scolarité pour les étudiants algériens en master et en doctorat passeront de 243 euros et 380 euros respectivement à 3770 euros, soit une hausse de 1551% pour le master et 992% pour le doctorat.

Ces hausses ne concerneront donc que le flux des nouveaux étudiants algériens en France à partir de la rentrée 2019, et non les étudiants algériens déjà sur place. Ces derniers continueront à payer les mêmes frais de scolarité que les étudiants français et européens.

L’annonce officielle devrait être effectuée dans les prochains jours par le gouvernement français, nous précise-t-on.

close