search-form-close
Doyen des clubs algériens : le ministre Hattab provoque la polémique

Doyen des clubs algériens : le ministre Hattab provoque la polémique

Le ministre de la jeunesse et des sports Mohamed Hattab a provoqué une polémique sur l’identité du Doyen des clubs algériens de football, dont le statut est détenu par le MC Alger mais revendiqué par le CS Constantine.

“Le Doyen c’est le MCA, créé en 1921. Le CSC ? Pas encore, ils revendiquent ce statut, mais ça manque de traçabilité, mais le Doyen est le Mouloudia d’Alger”, a affirmé le premier responsable du département ministériel aux médias, en marge de la première édition des états généraux du Sport qui se déroule au Pavillon central de la Safex, aux Pins maritimes d’Alger.

Le MCA dont la date de création remonte à 1921 est connu pour être le Doyen des clubs algériens, alors que le CSC revendique depuis longtemps ce statut honorifique en affirmant qu’il a été créé en 1898.

La sortie du ministre a provoqué de vives réactions chez les Constantinois. Le directeur général du CSC Tarek Arama n’a pas tardé à réagir, à l’issue de la victoire de son équipe vendredi en déplacement face au NA Husseïn-Dey (1-0), dans le cadre de la 16e journée du championnat de Ligue 1.

“Si on commence à parler sur ce sujet, cela va nous entraîner dans de problèmes. Le CSC a été créé en 1898, on ne peut pas falsifier l’histoire. Si le ministre détient les documents qui confirment sur ce qu’il a avancé, qu’il nous les ramène avec tout le respect qu’on doit à notre ministre. C’est ce genre de sujet qui nourrit la violence dans les stades”, a-t-il indiqué.

Ayant eu vent de l’ampleur de ses déclarations, le ministre a fait machine arrière : “Je regrette que mes propos aillent pris une autre tournure. Mes déclarations ont été faites alors que je discutais avec un ami. Le MJS est le ministère de l’ensemble des clubs algériens. Nous respectons le CSC, le MCA et tous les clubs. Il n’existe aucune différence entre eux. Au sujet de la doyenneté, il doit y avoir un suivi par des gens du domaine et une traçabilité”.

 

close