search-form-close
9e vendredi de mobilisation pour répondre aux derniers plans du pouvoir

9e vendredi de mobilisation pour répondre aux derniers plans du pouvoir

23h23. Fin de ce direct.

22h45. Via le live-tweet de Dilem

>> Lire sur TSA : Neuvième vendredi de manifestations pacifiques : ce qu’il faut retenir
>> Lire sur TSA : Blessé vendredi dernier, un jeune manifestant est mort aujourd’hui
>> Lire sur TSA : Manifestations populaires : le vendredi le plus calme depuis le 22 février

>> Lire sur TSA : Images des marches du 9e vendredi : les choix douteux de l’ENTV

21h40. VIDÉO. La colère d’une jeune manifestante à Tizi Ouzou : « Partez ! On est fatigués »

21h34. Jijel : l’impressionnante foule sur le front de mer pour réclamer le changement

20h51. Alger : regardez comment les manifestants ont dégagé le chemin à une ambulance

20h29. Vidéo. Un hommage aux harragas morts par « la faute du pouvoir »

>> VIDÉO. Des manifestants racontent leur rencontre avec Zeroual

>> Lire sur TSA : Après sa rencontre avec Bensalah, Miloud Brahimi dévoile ses propositions

19h45. Via le live-tweet de Dilem

19h28. Skikda : la manifestation contre le régime a été imposante. Parmi les slogans scandés par les manifestants, le traditionnel et inévitable « djeich chaâb khawa khawa »

19h26. Les gilets orange, des bénévoles pour sécuriser la manifestation à Alger

19h25. A El Bayadh, et comme dans toutes les villes du pays, les citoyens ont manifesté en appelant Bensalah à démissionner. « Non à Fenniche, non à Bensalah »

19h07. Alger : durant la manifestation d’aujourd’hui, les manifestants ont scandé « chorta ou chaâb khawa khawa » et un père a emmené sa fille de moins de deux ans près des policiers, elle en a embrassé plusieurs.

19h04. Alger : circulation fluide sur Didouche. Les rues ont été nettoyées par les bénévoles. Un neuvième vendredi sans fausse note.

[TSA]


19h00. Le JT de 19h00 heures de Canal Algérie ouvre avec les marches populaires qui se sont déroulées partout dans le pays.

18h58. Alger : la marche est terminée. La circulation est rétablie pour les voitures sur Didouche. La police s’est redéployée sur la Grande Poste. Tout s’est déroulé dans le calme.

18h52. Bordj Bou Arreridj : immense mobilisation contre le régime

18h41. Alger : des casseurs tentent de remonter le boulevard Mohamed V pour affronter les policiers antiémeute, positionnés en haut du boulevard, mais ils sont retenus par des bénévoles du quartier.

18h29. Alger, la manifestation s’est déroulée dans le calme. Aucun incident n’a été enregistré. Pour éviter des affrontements entre les casseurs et les policiers, des bénévoles portant des gilets orange se sont déployés dès la matinée, pour éviter toute intrusion de casseurs parmi les manifestants pacifiques et ça a été un grand succès.

18h25. Neuvième vendredi de mobilisation pacifique. Des manifestations importantes se sont déroulées dans toutes les villes du pays dans le calme. Aucun incident n’a été enregistré. Les Algériens réclament le départ des 2B et des autres symboles du système, demandent à Gaid Salah de tenir ses engagements.

18h24. Des manifestants racontent ce que leur a dit Zeroual

>> Lire sur TSA : Passer à une nouvelle étape

18h13. M’sila : les messages des manifestants aux symboles du régime

18h11. Les habitants d’Adrar ont également manifesté pour réclamer le changement et le départ du régime

1810. Tindouf : malgré la chaleur, les citoyens ont manifesté contre le régime

18h08. A Sétif, les manifestants rejettent la conférence de Bensalah

18h05. Via le live-tweet de Dilem

18h30. Saida : un enfant salue un policier qui l’embrasse sur la tête, grande mobilisation citoyenne contre le régime

17h56. Alger, un manifestant demande à Gaid Salah de tenir ses engagements

17h53. Alger : un manifestant demande à Gaid Salah de faire son choix

17h36. Alger : gestes de solidarité légendaires de la part des Algériens


17h35. Alger : marée humaine pour le 9e vendredi consécutif de révolte populaire

17h33. Jijel : les manifestants réclament le départ des « résidus de la bande »

17h30. Entretien de Lounes Guemache, co-fondateur de TSA, ce vendredi avec le média français AOC : « En Algérie, l’homme fort, c’est le peuple ».

17h27. Jijel : les citoyens manifestent pour le 9e vendredi consécutif pour réclamer le départ du régime

17h25. Tlemcen : imposante marche contre le régime

17h24. Les gens commencent à rentrer chez eux, les rues Hassiba, Didouche, le boulevard Amirouche, le boulevard Mohamed V commencent à se vider peu à peu, dans le calme. Foule éparse sur la place Audin où la situation est, pour la première fois depuis le 22 février, très détendue, grâce au retrait des forces de l’ordre et aux bénévoles qui s’interposent entre policiers et manifestants. A la Grande Poste, il y a encore un grand rassemblement de manifestants. Pas de heurts aujourd’hui. A l’extrémité du boulevard Mohamed V, la police barre le passage mais pas de heurts remarquables. Il y a eu quelques cas de vols de téléphones et des voleurs ont été neutralisés par les manifestants, notamment à Audin (2 voleurs attrapés par des jeunes manifestants pour être emmenés aux policiers les plus proches)

17h13. A Alger, les rues du centre ville sont toujours pleines de manifestants. L’ambiance est très détendue. Tout se déroule dans le calme. Aucun incident n’a été enregistré, contrairement à vendredi dernier.

17h12. Comme chaque vendredi, la ville de Bordj Bou Arreridj se distingue par l’ampleur de la marche pacifique contre le régime

17h10. VIDÉO. À Mostaganem, les femmes en force lors de la manifestation de ce vendredi (Vidéo : Mostaganem Aujourd’hui)

>> Lire sur TSA : Le peuple fait échec aux derniers plans du pouvoir

17h07. Tlemcen : la grande mobilisation est au rendez-vous aujourd’hui. Une marée humaine a défilé dans les rues. « Non à une mise sous tutelle », oui à une Algérie libre et démocratique », scandent les manifestants. « Système dégage », lit-on sur une banderole.

17h06. Bouira : les manifestants commencent à se disperser dans le calme.

16h56. Chlef : « Non à la mascarade électorale du 4 juillet », scande la foule lors d’une imposante manifestation qui se déroule en ce moment.

16h34. Oran : des citoyens rejettent le dialogue initié par Bensalah

16h26. Via le live-tweet de Dilem

16h25. M’sila : immense drapeau brandi par les manifestants

16h23. Tizi Ouzou : les anciens militants d’avril 1980 dont Saïd Sadi, Hend Sadi, Mouloud Lounaouci et Arab Aknine marchent ensemble

16h22. Constantine : les manifestants demandent à Gaid Salah de chasser Bensalah et Bedoui

16h18. Alger : marée humaine contre le régime

16h10. Constantine : la manifestation se poursuit. De plus en plus de manifestants rejoignent l’immense foule compacte au centre ville. Des familles, des femmes, des jeunes, des enfants et des vieux participent à la marche.

16h12. 9e vendredi, sur la place Audin : « Ulach smah ulach ! »


16h03. Alger : « Ya Gaid Salah, hawez Bensalah » (Gaid Salah chasse Bensalah).


16h02. Alger : le message d’un manifestant à Gaid Salah

16h01. El Tarf : imposante marche contre le système, des manifestants dénoncent les tergiversations de l’armée à répondre à leurs revendications

16h01. Abdelouahab Fersaoui, président de RAJ : « Le peuple algérien est sorti malgré les tentatives de sabotage »

15h59. Les marches populaires imposantes, revendiquant un « changement radical » et le départ de « tous les symboles du système », se sont poursuivies à Alger et dans les autres wilayas du pays, pour le neuvième vendredi consécutif (Agence officielle APS)

15h58. Ain Temouchent : marche imposante contre le système

15h54. Alger : deux voleurs de téléphones neutralisés par les manifestants à Audin.

15h49. Via le live-tweet de Dilem

15h39. Constantine : sur cette banderole, la rue désigne les symboles du système

[TSA]


15h37. Via le live-tweet de Dilem :

15h36. Mostaganem : une imposante manifestation se déroule en ce moment dans les principales avenues de la ville. La mobilisation est intacte des manifestants qui expriment leur opposition pour les élections présidentielles du 4 juillet prochain qualifiées de « simulacre
destiné à perpétuer le système politique ».

15h30. Bejaia : « Plus le système ment, plus la détermination du peuple augmente »

15h27. Relizane : imposante marche pour réclamer le départ du système

15h25. VIDÉO. Un maire répond à Hassane Rabehi, ministre de la communication qu’il qualifie porte-parole de « la bande ».

15h19. Guelma : grande manifestation contre le régime et ses symboles

>> Plus de photos et vidéos sur nos pages Facebook et Twitter 

15h18. Bordj Bou Arreridj : comme chaque vendredi, les Bordjis sortent manifester en masse contre le régime

15h16. Batna : Zeroual sort saluer les manifestants venus l’acclamer

15h13. Mila : grande mobilisation citoyenne pour le régime et ses symboles

15h10. La révolte populaire se poursuit et la mobilisation des Algériens ne faiblit pas. À Alger, Oran, Constantine, Sid Bel Abbès, Bejaia, Tizi Ouzou, Bouira, El Oued, Batna, Mila, Sétif, Bordj Bou Arreridj et d’autres villes, des marches imposantes se déroulent actuellement.

15h10. Human Rights Watch : « Les autorités algériennes devraient annuler le décret datant de 2001 qui interdit toute manifestation à Alger et laisser la population exercer son droit de rassemblement pacifique dans n’importe quel lieu en Algérie » (Communiqué)

15h07. Grande manifestation à El Oued contre le régime et pour réclamer le départ des 3B.

15h02. Constantine : ambiance de fête, des youyous sont lancés par les femmes, des enfants manifestent avec leurs parents.

15h00. Oran : la présence des femmes et des étudiants est massive lors des manifestations de rue ce vendredi, pour exprimer leur rejet de l’organisation par le pouvoir des élections présidentielles le 4 juillet prochain.

14h55. Comme dans de nombreuses villes du pays, les habitants de Setif sont sortis en masse pour réitérer les revendications du peuple.

14h55. Oran : les manifestants qui se sont rassemblés il y a quelques instants sur la place du 1er Novembre (ex-place d’armes) ont observé une minute de silence à la mémoire des 128 martyrs de la répression lors du printemps noir en 2001 en Kabylie.

14h52. Sidi Bel Abbes : grande manifestation contre le système

14h51. Les rues d’Alger sont remplies de manifestants. Au niveau du tunnel à Audin, des gilets oranges, bénévoles pour contrer les violences, s’interposer entre manifestants et CRS.

[TSA]


14h50. L’ENTV consacre un direct aux manifestations d’aujourd’hui.

14h46. Oran : manifestation imposante contre le système, la mobilisation ne faiblit pas

14h45. Alger, la place Audine noire de monde

[TSA]


14h43. Tizi Ouzou : le sort que des manifestants souhaite à Ouyahia

[Info Trafic Algérie]


14h42. Alger, la rue Didouche remplie de manifestants

14h41. Alger, 9e vendredi : marche dans les rues d’El Biar contre le système

14h39. Batna : imposante marche pour réclamer le changement

14h25. Constantine : les manifestants scandent à l’adresse des policiers « nahi lkaskita arouah mâana (enlève la casquette et rejoins-nous) »

14h21. Alger-centre : rue Hassiba, Boulevard Amirouche, la Grande poste, place Audin, Rue Didouche sont déjà noirs de monde. Tout se déroule dans le calme. Des policiers déployés n’interviennent pas. Des femmes, des familles, des enfants participent à la manifestation.

14h15. Une fratrie de commerçants à Tizi Ouzou distribuent du thé et des gâteaux gratuitement pour les manifestants.

14h12. Alger : les manifestants ne manquent pas d’imagination pour dénoncer les 4B.

14h11. Alger : les jeunes des quartiers du centre-ville s’organisent pour éviter l’intrusion de casseurs et tout affrontement avec les forces antiémeute.

14h10. Alger : des manifestants insistent sur le caractère pacifique de la marche.

14h08. Début de la manifestation à Constantine contre le système.

14h08. Alger : à la rue Hassiba, les manifestants, très nombreux, scandent « dégage »

14h07. Oran : Début de la manifestation à la place du 1er Novembre (ex-place d’armes). Des drapeaux amazigh sont brandis à côté des emblèmes nationaux par les manifestants qui commencent à affluer sur cette place emblématique de la ville.

13h56. Annaba, 9e vendredi : paroles de manifestants.


13h54. Alger : Me Mustapha Bouchachi participe à la manifestation et appelle les Algériens à la poursuite de la mobilisation pacifique.


13h54. 9e vendredi : des femmes, des hommes et des familles affluent sur la rue Didouche.

13h53. Bejaia : imposante marche contre le système.

13h52. Rassemblement Place Audin au moment où la police scientifique s’affaire dans le tunnel des Facultés.


13h48. Les citoyens sortant de la prière du vendredi à la mosquée Errahma à Alger rejoignent les manifestants.


13h40 : En direct à Alger : les rues commencent à se remplir de manifestants.


>> Lire sur TSA : Louisette Ighilahriz : « Pour nous c’est gaâ, on veut un bon coup de balai ! »

13h11. A Bouira, les manifestants arrivent en masse des 45 communes de la wilaya pour prendre part à la grande marche.

12h55. Alger : des touristes suisses au milieu des manifestants.


12h52. Tizi Ouzou, 9e vendredi : début de la manifestation contre le système.

[ Photo : TSA ]


12h46. Via le live tweet de Dilem


Alger : sur cette pancarte, le message est clair : pas de démocratie avec les 2B.

[ Photo : TSA ]


12h41. A Tizi Ouzou, des femmes brandissent des pancartes dénonçant la police qui a déshabillé des manifestantes au commissariat de Baraki.

12h40. Tous les accès vers Alger bloqués. Embouteillage monstre à Dar El Beida, Hamiz. Des automobilistes rebroussent chemin en empruntant le sens inverse en quête d’issue. Sur la photo : tunnel bouzegza déploiement impressionnant de gendarmes.

[ Photo : DR ]


12h35. VIDÉO. A Alger, des « gilets oranges » pour encadrer et sécuriser la manifestation afin d’éviter tout dérapage et prévenir les éventuelles agressions.


12h31. Alger : l’accès au tunnel des facultés est bloqué par les policiers antiémeute.


12h22. Alger : Djamila Bouhired est à Place Audin, elle très sollicitée par des manifestants pour des selfies.

12h20. L’image de la matinée nous vient de Ghardaia.


13h15. VIDÉO. Un grand-père de 87 ans a fait le déplacement depuis Ghardaia pour manifester ce vendredi à Alger.


12h12. Mohcine Belabbas s’interroge à propos des drapeaux amazighs arrachés des mains des manifestants à Alger : « Le drapeau est-il une arme pour qu’il soit arraché des mains des manifestants ? »


12h03. Alger : la police procède à la saisie de l’emblème amazigh brandi par des manifestants. Mais ce n’est pas systématiquement. A la Grande Poste, des manifestants défilent avec l’emblème amazigh.

12h54. Alger : la foule de manifestants rassemblée devant la Grande Poste prend de l’ampleur. Le drapeau national et l’emblème berbère sont brandis par les manifestants.

11h38. Ambiance de jour de semaine à Alger-centre. Des gens sont attablés sur les terrasses des cafés sur Didouche Mourad alors que des familles affluent, en plus de manifestants venus des différents quartiers d’Alger et d’en dehors d’Alger.

>> Lire sur TSA : Djamel Ould Abbes va réunir le Comité central du FLN mardi

11h36. Alger, 9e vendredi : la Moudjahida Djamila Bouhired déjà à rue Didouche.


11h35. Le FNA de Moussa Touati refuse de participer à la conférence dialogue lundi autour du président par intérim Abdelkader Bensalah (Voir le communiqué sur notre page facebook)

11h29. Alger : contrairement aux vendredis précédents, aucun dispositif policier n’est déployé sur le boulevard Mohamed V. Vendredi passé, ce sont les policiers qui étaient déployés au début de ce boulevard, qui ont commencé à réprimer les manifestants.

[ Photo : TSA ]


11h21. Alger : le message d’une manifestante pour les 2B.

رسالة مواطنة لبن صالح وبدوي!شاهدوا:

Publiée par Journal el Bilad sur Vendredi 19 avril 2019


11h17. Alger – Forte mobilisation des manifestants devant la Grande Poste.

11h12. Alger : immense bouchon aux Bananiers. L’accès à la capitale est bloqué.


10h53. Alger, 9e vendredi : »dégage, dégage ».

10h48. Des affiches commémorant le printemps noir de 2001 collées près de la Grande Poste.

[ Photo : TSA ]




10h45. Alger, 9e vendredi : des manifestants avec des roses, devant la Grande Poste.


10h42. Alger, rue Hassiba : les manifestants continuent d’affluer. Des familles, des femmes, des enfants, des personnes âgées sont déjà dehors pour réclamer le changement.

10h38. Via le live tweet de Dilem


10h28. La population commence à se rassembler au centre-ville d’Annaba.

[ Photo : Photo : Pr Nadji Khaoua ]


Alger, 9e vendredi : « Lebled bladna, Ndirou rayna ».


09h57. Annaba : les manifestants commencent à se rassembler au Cours de la révolution dans le centre ville.

09h53. La gendarmerie bloque quasiment l’accès à Alger à partir de l’Ouest.


09h35. Alger, 9e vendredi : les manifestants continuent d’affluer au centre-ville. Ambiance détendue. Dispositif policier habituel.

[ Photo : TSA ]


09h30. VIDÉO. Notre direct de la Grande Poste


09h23. Trois barrages filtrants de la Gendarmerie nationale ont été installés sur le tronçon autoroutier près de Lakhdaria, le tunnel de Bouzegza et Dar el-Beida. Des bus immobilisés sur place. Une seule voie a été ouverte. Pour éviter les bouchons, les automobilistes empruntent la RN05.

09h10. Des barrages filtrants de la gendarmerie nationale rendent l’accès à Alger très difficile ce vendredi matin. Ces restrictions ont été dénoncées par les manifestants à plusieurs reprises.

08h22. Le message de Karim Tabou à Ahmed Gaid Salah.


08h15. La LADDH annonce qu’elle « ne participera pas à la conférence nationale convoquée par Abdelkader Bensalah ». Ce dernier est « un président qui n’a aucune légitimité à mener des consultations ou un dialogue avec les acteurs représentatifs de la société », ajoute la LADDH qui affirme qu’elle « ne cautionnera pas une telle démarche qui tourne le dos aux revendications populaires ».

08h10. Me Mustapha Bouchachi dénonce l’opération des services de sécurité contre des étudiants à l’intérieur de la fac de Said Hamdine mercredi, en appelant à une enquête de la justice pour connaître ce qui s’est passé. « Même du temps du parti unique, cela ne s’est pas produit », a déploré Me Bouchahi dans un message vidéo posté sur sa page Facebook hier soir. (Lire)

08h07. Me Bouchachi demande à la justice d’ouvrir une enquête sur le déshabillement des militantes dans un commissariat à Alger

08h01. Me Mustapha Bouchachi a appelé hier soir la classe politique à boycotter les consultations lancées par Abdelkader Bensalah

Les Algériens s’apprêtent massivement ce vendredi à travers tout le pays pour réaffirmer leur attachement à leur première revendication : le départ du système et la mise en place d’une véritable transition démocratique. A Alger, les manifestations ont commencé dès hier soir à la Place Audin. Ce matin, la place de la Grande Poste, devenue un symbole de la révolution pacifique à Alger, est déjà occupée par les manifestants.


La place de la Grande Poste vers 07h30 ce vendredi matin

Ce 9e vendredi de mobilisation intervient quatre jours après le dernier discours du général Gaid Salah dans lequel il a notamment promis de protéger les manifestations pacifiques. Il a également laissé la porte ouverte à toutes les solutions, y compris une éventuelle sortie du cadre constitutionnel. Mais, dans les faits, le pouvoir semble maintenir son plan initial pourtant rejeté à plusieurs reprises par les Algériens dans la rue.

Le départ de Tayeb Belaiz de la présidence du Conseil constitutionnel n’a pas été suivi de la cascade de démissions attendues parmi les autres « B ». Bien au contraire : hier, à la surprise générale, Abdelkader Bensalah a lancé des consultations politiques visant notamment à mettre en place une commission de surveillance des élections.

La présidence a également invité une centaine de personnalités à une conférence qui devrait se tenir lundi au Palais des nations. Une initiative qui s’apparente à un forcing destiné au moins à démontrer que le président par intérim est un interlocuteur accepté par la classe politique, même s’il est très peu probable que des personnalités de l’opposition ou du mouvement populaire prennent part à cette rencontre.


📲 Téléchargez notre application pour recevoir nos alertes en temps réel

📌 Si vous avez des vidéos, des photos, des informations à partager sur les manifestations près de chez vous, n’hésitez pas à nous les envoyer

📌 Pour participer au débat sur la situation actuelle du pays, adressez-nous vos contributions

📩 contact@tsa-algerie.com

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close