search-form-close
37e mardi des étudiants : les principaux événements

37e mardi des étudiants : les principaux événements

13h35. Fin de la manifestation. Les étudiants entonnent Qassaman.


12h30. Alger : les étudiants arrivent au niveau de la Grande Poste. Ils scandent des slogans hostiles au régime.

13h20. La manifestation se poursuit à Alger. Les étudiants sont au niveau de la Place Audin. Ils scandent : « Il n’y aura pas de vote ».

[ Photo : TSA ]

13h21. Une étudiante manifestante ce mardi à Alger.

[ Photo : TSA ]


13h03. VIDÉO – Alger : les étudiants scandent « Makench l’vote (pas d’élections) ».


12h57. VIDÉO – Alger : les étudiants scandent « Istiqlal » (indépendance).


12h55. Au tribunal de Sidi M’hamed, des proches de détenus du Hirak attendent le verdict du procès qui s’est tenu fin octobre. Le verdict avait été reporté à cause de la grève des magistrats.

12h45. Les slogans favorables à la justice sont nombreux aujourd’hui. Les étudiants dénoncent notamment l’humiliation des magistrats et appellent à une justice libre et indépendante. Important dispositif policier à Alger.

[ Photo : TSA ]


12h30. Comme à Sétif, les lycéens rejoignent les étudiants à Tizi Ouzou.

12h28. A Alger, les étudiants poursuivent leur marche. Ils se dirigent vers le Boulevard Amirouche. Ils scandent des slogans hostiles à la Loi sur les hydrocarbures débattue en ce moment à l’APN : « Ya Ali (La pointe), ba3ou’ha (Ils ont vendu le pays) et « Le Parlement ne nous représente pas ».

12h30. VIDÉO. L’acteur Abdelkader Djeriou présent à la manifestation des étudiants à Alger : « On veut une vie et un avenir meilleurs ».


12h18. Des secouristes bénévoles aident un étudiant à terre après la bousculade non loin de l’APN.

[ Photo : TSA ]


12h10. VIDÉO. Alger – Les policiers antiémeute repoussent violemment les étudiants qui tentent de rejoindre l’APN.


[ Photo : TSA ]



12h02. VIDÉO. A Constantine, les étudiants appellent à « remettre le pouvoir au peuple ».


12h00. Début de la manifestation des étudiants à Oran.

11h58. Après plusieurs mois d’absence, les étudiants reviennent dans la rue à Jijel (source : Ness Jijel).


11h57. A Alger, les étudiants sont bloqués rue Mustapha Ben Boulaid par un important dispositif de police qui les empêche d’avancer vers le siège de l’APN.

11h55. Des marches se déroulent dans d’autres villes du pays, avec des slogans hostiles au régime et aux élections du 12 décembre.

11h53. VIDÉO – A Alger, les étudiants courent pour tenter de rejoindre l’APN, surveillée par un important dispositif policier.


11h52. A Alger, les étudiants tentent à nouveau de rejoindre l’APN malgré la répression policière.

11h48. A Sétif, les manifestants dénoncent la répression dont ont été victimes les magistrats grévistes à Oran. « La justice ne doit pas être humiliée », scandent-ils notamment.

11h43. A Sétif, les lycéens participent à la manifestation avec les étudiants.

11h42. Les étudiants renoncent à rejoindre l’APN. Ils poursuivent leur marche vers le centre-ville.

11h40. Les étudiants appellent au respect de la liberté d’expression et l’indépendance de la justice.

[ Photo : TSA ]


11h40. La police empêche par la force les étudiants d’avancer vers l’APN.

11h35. Alger : les étudiants tentent de se diriger vers l’APN. Un important dispositif policier boucle tous les accès vers l’Assemblée où se déroule actuellement le débat sur la loi sur les hydrocarbures. Les policiers antiémeute repoussent les étudiants.

11h20. La mobilisation est forte à Alger.

[ Photo : TSA ]


[ Photo : TSA ]


[ Photo : TSA ]


[ Photo : TSA ]


11h15. Alger : les étudiants scandent des slogans hostiles à l’élection présidentielle du 12 décembre. Ils réclament le départ de Bensalah et Bedoui.

11h05. Les portraits de Bouregaa sont également très présents.

[ Photo : TSA ]


11h02. Les photos de l’étudiante Yasmine Rahmani, en détention provisoire, sont présentes comme tous les mardis.

[ Photo : TSA ]


11h00. VIDÉO – Alger : les étudiants scandent « djazair horra democratia ».


10h50. Alger : les étudiants appellent les magistrats à boycotter la supervision des élections.

[ Photo : TSA ]


10h40. Alger – Après avoir entonné l’hymne national Qassaman, les étudiants, rejoints par les citoyens, ont commencé à marcher.

[ Photo : TSA ]


10h35. Début de la marche à Bouira.

10h30. VIDÉO. A Alger, avant la marche des étudiants, un débat est organisé. Il est notamment question de la grève des magistrats.



10h20. Alger – Les étudiants commencent à se rassembler Place des Martyrs.

[ Photo : TSA ]


Les étudiants s’apprêtent à marcher ce mardi 5 novembre pour la 37e semaine depuis le début du mouvement populaire. Des marches sont prévues à Alger et dans plusieurs autres villes universitaires du pays.

Cette nouvelle journée des étudiants intervient cinq jours après les manifestations historiques du 1er novembre. Elle intervient également quatre jours après l’annonce par l’ANIE de la liste des candidats à la présidentielle. Cinq postulants ont été retenus : Abdelmadjid Tebboune, Ali Benflis, Azzedine Mihouni, Abdelkader Bengrina et Abdelaziz Belaid.

Les manifestations d’étudiants se dérouleront alors que le mouvement de grève des magistrats entame son dixième jour avec un durcissement du conflit. Des mouvements de grève sont également annoncés dans plusieurs autres secteurs.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close