search-form-close
Crise diplomatique entre le Maroc et l’Arabie saoudite

Crise diplomatique entre le Maroc et l’Arabie saoudite

La tension est montée d’un cran ce jeudi soir entre le Maroc et l’Arabie saoudite. Selon l’agence américaine Associated Press, citant un responsable gouvernemental marocain, Rabat a décidé de mettre fin à sa participation militaire à la coalition au Yémen. Le Maroc a également rappelé son ambassadeur en Arabie saoudite.

Cette décision intervient une semaine après la diffusion d’un reportage par la chaîne Al Arabiya sur le Sahara occidental. Jeudi dernier, un court reportage sur la dernière colonie en Afrique a donné un aperçu sur un changement d’attitude de Riyad vis-à-vis de Rabat, sur le conflit au Sahara occidental, même si officiellement rien n’a changé.

Des journaux marocains et arabes ont interprété le reportage d’Al Arabiya comme une riposte de Riyad à l’interview accordée par le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita à Al-Jazzera, la chaîne du Qatar, grand rival de l’Arabie saoudite dans la région du Golfe.

Le chef de la diplomatie marocaine a laissé entendre que son pays n’était pas disposé à recevoir le prince héritier saoudien Mohamed Ben Salmane, qui a effectué une tournée dans plusieurs pays, dont l’Algérie, début décembre 2018. « Al-Jazzera, envoie des messages « cryptés » aux Saoudiens », titrait le 24 janvier dernier le site marocain 360.ma, réputé prochain du Palais royal.

close