search-form-close
Coronavirus : le point sur l’actualité en Algérie et dans le monde

Coronavirus : le point sur l’actualité en Algérie et dans le monde

L’Algérie est confrontée à un rebond du coronavirus depuis quelques jours, avec un pic quotidien de 305 nouveaux cas de contamination, enregistré dimanche, trois semaines après le début du défonfinement le 7 juin.

Pour faire face à cette flambée, le gouvernement a annoncé lundi de nouvelles mesures, dont le confinement ciblé des foyers de contamination. Ainsi, les walis ont été instruits de « procéder au confinement partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs localités, communes ou quartiers connaissant des foyers ou des clusters de contamination ».  Au lieu d’un reconfinement total, le gouvernement confirme l’option d’un reconfinement ciblé que les spécialistes de santé publique privilégient afin de briser la chaîne de transmission du virus.

En outre, le gouvernement a décidé de sévir contre les contrevenants aux mesures anti-Covid, comme l’a réclamé le président Abdelmadjid Tebboune, dimanche en Conseil des ministres.

Il a décidé d’interdire « formellement tout type de rassemblement et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncisions, qui constituent actuellement des facteurs aggravants de la propagation de la pandémie », la verbalisation systématique de tout contrevenant à la mesure du port obligatoire du masque et le respect des horaires de confinement. Et de réinstaurer l’obligation du port du masque dans les véhicules particuliers, « que ce soit pour le conducteur ou les autres passagers ».   Ces mesures montrent que l’Algérie est encore loin de la sortie de crise.

Dans le monde, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué lundi que la pandémie « s’accélère » et elle est « loin d’être finie ». « Nous voulons tous que tout cela se termine », a déclaré le DG de l’agence onusienne Tedros Adhanom Ghebreyesus. « Mais la dure réalité est que c’est loin d’être fini », a-t-il averti, en demandant aux gouvernements de « tester, tracer, isoler, et mettre en quarantaine ».

Pour le bilan de la pandémie, il continue de s’alourdir, avec plus de 504.000 morts pour plus de 10,4 millions de cas d’infection officiellement recensés dans 196 pays et territoires. Les États-Unis restent le pays le plus touché, avec 125.928 décès pour près de 2,6 millions de cas, suivis par le Brésil avec 58.314 morts, le Royaume-Uni (43.575), l’Italie (34.744) et la France (29.813).

En Chine, foyer initial de la pandémie, les autorités ont décidé d’autoriser l’utilisation d’un vaccin anti-Covid sur les soldats de l’armée qui a été conçu par un institut de recherche militaire et CanSinoBIO, une entreprise pharmaceutique. Cette dernière a expliqué que « les données des essais cliniques ont montré un bon profil de sécurité et des niveaux élevés de réponse immunitaire ».

  • Les derniers articles