search-form-close
Certificat de pauvreté : le ministère de l’Intérieur réagit

Certificat de pauvreté : le ministère de l’Intérieur réagit

La polémique sur le certificat de pauvreté, qui a été délivré par la mairie de Bejaia, rebondit. Ce mercredi, le ministère de l’Intérieur a affirmé que les services de l’état civil ne disposent, ni délivrent aucun document portant mention « attestation de pauvreté », qualifiant cette information de « non fondée ».

« Suite à la diffusion d’une information non fondée sur les réseaux sociaux faisant état de la délivrance par la commune de Bejaia d’un document portant le nom « attestation de pauvreté » à l’endroit des bénéficiaires des allocations financières, octroyées dans le cadre de l’opération de solidarité, à l’occasion du mois de Ramadhan, le ministère dément d’une manière ferme cette information diffusée sur les réseaux sociaux, qui demeure largement erronée », a-t-on précisé.

Le ministère de l’Intérieur a souligné, dans ce sens, que « les services de l’état civil au niveau de toutes les communes du pays ne disposent, ni délivrent un tel document ».

Toutefois, l’information sur l’existence du certificat de pauvreté n’a pas circulé seulement sur les réseaux sociaux. Elle a été confirmée hier, par un adjoint au maire de Bejaia.

Interrogé par la chaîne Dzaïr News, Youcef Kadri, a rappelé que le « certificat d’indigence » existe depuis l’indépendance. Il a expliqué qu’il est notamment exigé pour le bénéfice de l’aide juridictionnelle qui permet à un citoyen sans ressource de constituer un avocat. Le défenseur choisi par le bâtonnier est rémunéré par le Trésor public et rémunéré à un niveau bien moins élevé que les honoraires pratiqués.

M. Kadri a expliqué que le certificat d’indigence n’était pas destiné au bénéfice du logement social ou du couffin du ramadan. Autrefois, il était aussi utilisé pour l’obtention d’une bourse d’internat qui permettait aux enfants des familles démunies une prise en charge de leur hébergement et nourriture dans l’établissement où ils étaient scolarisés.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close