search-form-close
Candidature de Bouteflika : première démonstration de force du FLN

Candidature de Bouteflika : première démonstration de force du FLN

Alors que l’annonce de la candidature du président Bouteflika pour l’élection d’avril prochain semble imminente, le FLN, l’un de ses principaux soutiens, organise ce samedi matin un meeting populaire à la Coupole du complexe olympique d’Alger.

Le vieux parti, qui a annoncé conjointement avec le RND, TAJ et le MPA, la candidature de Bouteflika au nom de l’Alliance présidentielle, veut faire de cette rencontre une démonstration de force et le véritable coup d’envoi de la pré-campagne qui tarde à s’emballer.

Depuis leur sommet, tenu le 2 de ce mois, au siège du FLN, les chefs des quatre partis de l’Alliance ont énigmatiquement replongé dans le silence, donnant lieu à toutes sortes de supputations. Même la désignation, ou le rappel, d’Abdelmalek Sellal au poste de directeur de campagne, n’a pas fait l’objet d’une communication officielle.

Le meeting de ce matin devrait être l’occasion pour celui qui dirigé à trois reprises la campagne du président Bouteflika de faire une première apparition formelle, synonyme de candidature quasi-officielle du chef de l’État sortant. On verra aussi à quel point les rangs des soutiens de Bouteflika sont soudés, en dépit des amabilités échangées publiquement ces dernières semaines, notamment entre les deux mastodontes FLN et RND.

 

Le rencontre de ce samedi pourrait aussi permettre de lever les zones d’ombre qui persistent encore concernant la candidature du président, notamment sur la date de son annonce officielle et la forme qu’elle prendra. On parle d’une lettre-programme adressée à la nation et prête déjà à Bouteflika l’intention de promettre de profondes réformes institutionnelles juste après l’élection.

Le vieux parti souhaite également afficher l’unité de ses rangs en conviant au meeting toutes les figures influentes du parti et tous ceux qui s’étaient mouillés par le passé dans des tentatives de redressement.

Mais par-dessus tout, c’est sur une forte présence populaire que misent les responsables du vieux parti. Ils comptent beaucoup sur l’image d’une Coupole pleine à craquer pour lancer la pré-campagne de la meilleure des manières.

Le défi n’est pas insurmontable pour le parti qui revendique 700 000 militants. Dans les premières de la matinée de ce samedi, les abords du complexe olympique étaient déjà noirs de monde. Des militants ont été acheminés de plusieurs wilayas.

 

close