search-form-close
CAN 2019 – Belmadi : « La Côte d’Ivoire est connue pour être une équipe difficile »

CAN 2019 – Belmadi : « La Côte d’Ivoire est connue pour être une équipe difficile »

Qualifiée avec panache pour les quarts de finale de la CAN-2019 en Égypte (21 juin – 19 juillet) aux dépens de la Guinée (3-0), l’équipe nationale de football va devoir se pencher sur son prochain adversaire : la Côte d’Ivoire, jeudi au stade de Suez (17h00, algériennes), dans ce qui sera l’avant-dernier obstacle avant la finale.

Le sélectionneur national Djamel Belmadi n’a rien laissé au hasard, en assistant lundi à Suez au quart de finale entre la Côte d’Ivoire et le Mali (1-0), une occasion d’avoir le maximum d’informations sur une équipe qui est en train de monter en puissance dans cette 32e édition.

« La Côte d’Ivoire est connue dans le continent africain pour être une équipe difficile, solide et avec beaucoup d’expérience renfermant des joueurs qui évoluent dans de grands championnats. Je ne connais pas les statistiques concernant les différentes confrontations entre l’Algérie et la Côte d’Ivoire, mais comme on l’a toujours fait jusqu’à présent, on ne se basera pas sur les statistiques mais plutôt sur la forme du moment. Donc, on va bien préparer ce match et on espère passer inchAllah pour les demi-finales », a réagi Belmadi, cité ce mardi par le quotidien sportif Compétition.

La Côte d’Ivoire, vainqueur de l’épreuve en 1992 et 2015, a terminé la phase de poules à la deuxième place du groupe D derrière le Maroc, avec un bilan de deux victoires face à l’Afrique du Sud (1-0) et à la Namibie (4-1), pour une défaite face au Maroc (1-0).

Algérie et Côte d’Ivoire s’étaient déjà rencontrées en quarts de finale d’une phase finale. En 2010, les Verts ont renversé les Ivoiriens (3-2, après prolongations) en Angola pour se qualifier au dernier carré. Cinq ans plus tard, la Côte d’Ivoire avait eu sa revanche, en dominant l’Algérie (3-1) lors de l’édition disputée en Guinée-équatoriale et remportée par la Côte d’Ivoire.

« Ce qui est sûr, c’est que nous avons envie de passer ce nouveau cap. Le passé c’est le passé, on veut justement se qualifier pour le dernier carré », a-t-il ajouté.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close