search-form-close
CAN 2019. Algérie – Côte d’Ivoire, à 17h00 : les Verts face à un adversaire redoutable

CAN 2019. Algérie – Côte d’Ivoire, à 17h00 : les Verts face à un adversaire redoutable

L’équipe nationale de football aura à cœur de poursuivre son parcours en Coupe d’Afrique des nations CAN-2019 en Egypte (21 juin – 19 juillet), en affrontant ce jeudi 11 juillet la Côte d’Ivoire au stade de Suez (17h00, algériennes sur la chaîne terrestre de l’ENTV), en match comptant pour les quarts de finale de la compétition.

Auteur d’un carton plein depuis le début de cette 32e édition, l’Algérie se voit dresser sur son chemin un adversaire redoutable, l’un des habitués à jouer les premiers rôles pendant chaque phase finale.

« Nous allons affronter une belle équipe ivoirienne qui a son passé récent pour avoir gagné la CAN en 2015 (en Guinée-équatoriale, ndlr). Ne serait-ce qu’à partir de ce détail que je considère la Côte d’Ivoire comme un favori en puissance pour le titre. Ça sera un adversaire difficile à jouer », a estimé le coach national Djamel Belmadi, mercredi en conférence de presse à Suez.

Les Verts, sur un nuage grâce à leur quatre victoires en autant de matchs, devront sortir le grand jeu, notamment sur le plan offensif pour confirmer leur nouveau statut de favori, après l’élimination de l’Egypte, pays organisateur, du Cameroun, tenant du trophée, ou encore du Maroc.

L’équipe nationale, qualifiée à ce stade de l’épreuve en balayant la Guinée (3-0), a bien des atouts à faire valoir pour essayer de passer l’écueil ivoirien et atteindre les demi-finales, ce qui n’était plus arrivé depuis la CAN-2010 en Angola. Les statistiques réalisées en terre égyptienne par les coéquipiers de Youcef Atal plaident largement en leur faveur, pour peu de garder les pieds sur terre et continuer le parcours avec la même détermination et envie.

Côté ivoirien, les « Éléphants », qualifiés aux dépens du Mali (1-0), sont en train de monter en puissance et aspirent de jouer leur va-tout jusqu’au bout dans le tournoi, même si le coach ivoirien Ibrahim Kamara se montre plutôt réaliste.

« Quand on voit le parcours des deux équipes, l’Algérie est largement favorite. Leurs statistiques sont là pour le confirmer. Derrière, ils sont costauds, devant ça va vite. Chacun viendra avec ses forces, ses qualités, en fin de match, on fera le bilan », a-t-il indiqué.

Concernant le onze de départ, Belmadi ne compte pas chambouler son effectif, en reconduisant la même équipe alignée face à la Guinée, sauf imprévu.

Il s’agit de la troisième confrontation entre les deux équipes à ce stade de la compétition. En 2010 (Angola), les Verts ont renversé les Ivoiriens (3-2), avant de céder cinq ans plus tard en Guinée-équatoriale (2015) pour s’incliner (3-1).
En cas de qualification, l’Algérie affrontera en demi-finale dimanche prochain au stade international du Caire le Nigeria, vainqueur mercredi soir face l’Afrique du Sud (2-1).

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close