search-form-close
APN : le groupe FLN exige le départ de Moad Bouchareb

APN : le groupe FLN exige le départ de Moad Bouchareb

Le groupe FLN, parti majoritaire à l’APN, demande officiellement le départ de Moad Bouchareb.

Réuni, ce lundi 20 mai, le bureau du groupe présidé par Khaled Bouriah a rappelé, dans un communiqué rendu public à Alger, que le secrétaire général du parti Mohamed Djemai a, en date du 16 mai, demandé à l’actuel président de l’APN, militant du FLN, de quitter son poste « de manière civilisée ».

« Par détermination de notre part à réaliser la revendication populaire et en exécution des orientations de la direction politique, par souci de sauvegarder la cohésion et la stabilité, et par respect du statut et du règlement intérieur du parti obligeant les élus à respecter la direction et à se conformer à ses orientations, nous demandons au président de l’APN de répondre sur le champ (à la demande du SG du FLN) et de se retirer volontairement de la présidence de l’APN pour aller dans le sens de ce que revendique le hirak », souligne le bureau du groupe parlementaire du FLN.

Plusieurs députés du FLN « boudent » les activités de la chambre basse du Parlement en signe de protestation contre le refus de Moad Bouchareb de démissionner. Mohamed Djemai a lancé « un appel amical et fraternel », la semaine écoulée, à Moad Bouchareb pour avoir « suffisamment de courage » pour démissionner en faisant « prévaloir les intérêts du pays et de l’État ».

Le SG du FLN, qui a remplacé Moad Bouchareb à la direction du parti, a rappelé que la démission de Moad Bouchareb est « une revendication populaire ». Bouchareb fait partie des « 3B », en plus d’Abdelkader Bensalah, chef d’État par intérim, et Noureddine Bedoui, Premier ministre, dont le départ est exigé par la rue.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close