search-form-close
Abdelouahab Fersaoui quitte la prison cette nuit

Abdelouahab Fersaoui quitte la prison cette nuit

Abdelouahab Fersaoui va quitter la prison d’El Harrach cette nuit, après avoir été condamné en appel par la Cour d’Alger à six mois de prison ferme, indique Me Nourredine Benissad. Le militant Ibrahim Daouadji a été condamné également en appel à six mois de prison avec sursis.

« Les militants Abdelouahab Fersaoui et Ibrahim Daouadji ont été condamnés en appel à 6 mois de prison ferme pour le premier et à 6 mois de prison avec sursis. Si les poursuites n’étaient nullement fondées car ces deux militants n’ont commis aucun crime en exerçant leur droit fondamental à l’expression pacifique, nous nous réjouissons qu’ils quittent la prison dès ce soir et qu’ils retrouvent leur liberté et leurs proches », a déclaré Me Benissad dans un communiqué.

Arrêté en octobre 2019, le président de l’association Raj a été condamné à une année de prison ferme et 20 000 Da d’amende le 6 avril dernier par le tribunal de Sidi M’hamed, en première instance. Le procureur a fait appel et a demandé l’aggravation de la peine.

Le procès en appel de Brahim Daouadji s’est aussi déroulé ce dimanche à la Cour d’Alger. Le militant a été condamné le 11 avril dernier à six mois de prison ferme et 50 000 Da d’amende, en première instance.

Arrêté le 16 mars dernier à Mostaganem, Daouadji était poursuivi pour « incitation à attroupement non armé », « atteinte au moral de l’armée » et publications sur les réseaux sociaux « pouvant porter atteinte à l’intérêt national ».

  • Les derniers articles