search-form-close
21e vendredi de mobilisation : les principaux événements

21e vendredi de mobilisation : les principaux événements

22h32. Fin de ce direct.

>> Lire sur TSA :  21e vendredi : les Algériens déterminés à faire aboutir leur révolution

>> Lire sur TSA : Une conférence de Soufiane Djilali empêchée par la police à Oum El Bouaghi

>> Lire sur TSA : La mobilisation ne faiblit pas : et maintenant ?

19h55. La jeune fille arrêtée à Jijel en possession du drapeau amazigh sera présentée dimanche devant le procureur, selon la page locale Ness Jijel. La fille, sous le choc après son arrestation, a été hospitalisée, selon la même source.

>> Lire sur TSA : Le FFS dénonce des « ingérences étrangères » qui s’opposent à tout changement démocratique en Algérie

17h45. VIDÉO. Le président du RCD Mohcine Belabbas arrache littéralement un manifestant des mains de la police qui venaient de l’interpeller à Alger-centre.


17h40. Fin de la marche à Alger. Les manifestants se dispersent dans le calme sans intervention de la police.

[ Photo : TSA ]


16h40. Vidéo. Tensions à Alger après la tentative de la police d’arrêter un manifestant visiblement sans raison apparente. D’autres manifestants interviennent et le libèrent aux cris de « pouvoir assassin » et « Etat civil et non militaire ».


16h22. Une jeune fille arrêtée à Jijel pour avoir brandi le drapeau amazigh, selon la page locale Nass Jijel.

Vidéo. Déclaration d’un manifestant à Alger


16h16. Vidéo. A Alger le député RCD Atmane Mazouz a défilé avec le drapeau amazigh. Il dénonce une agression policière.


16h15. Aïn Témouchent : sous une forte canicule, des centaines de manifestants ont battu le pavé ce vendredi pour réitérer leur revendications habituelles liées à l’instauration d’une démocratie et d’un Etat de droit garant de l’exercice plein et entier de la citoyenneté.

16h10. Une déclaration de Me Benissad, avocat et président de la LADDH.


Vidéo. Des jeunes chantent une nouvelle chanson pour le hirak : « Gouloulhoum ma tahchouhalnache ga3 bel balon… Nadou el houriya ikoun wache ikoun…. »


16h00. Alger en ce moment : la mobilisation est forte.

[ Photo : TSA ]


16h00. Vidéo. A Constantine, les manifestants scandent « yarhaloun (Ils vont dégager) ».


15h55. A Alger et dans les autres wilayas, la mobilisation est forte pour ce 21e vendredi.

15h50. Mostaganem : les manifestants demandent le départ des deux « B » (Bedoui et Bensalah) et réclament l’instauration d’un Etat civil. (Page : Mostaganem Aujourd’hui)

15h42. A Blida, des manifestants brandissent une pancarte appelant à la libération de Lakhdar Bouregaa.

[ Photo : TSA ]


15h40. Relizane : malgré la canicule, des milliers de manifestants défilent ce vendredi dans les rues. « Nous sommes déterminés à poursuivre notre révolution pacifique jusqu’à l’instauration d’une vraie démocratie par des élections transparentes », ont notamment lancé des manifestants.

15h37. A Constantine, le peuple veut un État civil et l’application des articles 7 et 8 de la Constitution.


15h32. Une des pancartes brandies ce vendredi à Alger.

[ Photo : TSA ]


15h25. Karim Tabbou au milieu des manifestants. Il dément au passage les rumeurs sur son arrestation diffusées par des pages Facebook hostiles à la révolution.


15h22. Un immense emblème national déployé par des manifestants à Alger qui scandent des slogans hostiles au régime.

[ Photo : TSA ]


15h20. A Alger, des manifestants brandissent une pancarte appelant à la libération du Moudjahid Lakhdar Bouregaa.

[ Photo : TSA ]


Vidéo. A Constantine, des manifestants scandent » Algérie libre et démocratique » puis entonnent des champs patriotiques.


Vidéo : déclaration du député FFS Djamel Bahloul


15h02. Comme chaque vendredi, Dellys, dans la wilaya de Boumerdes, manifeste pour « un Etat civil et démocratique ».

[ Photo : DR ]


15h00. Mascara : des centaines de personnes manifestent ce vendredi dans la rue. « FLN dégage », lancent les manifestants qui réclament également l’instauration d’un Etat démocratique ».

14h59. A Hadjout dans la wilaya de Tipaza, les manifestants réclament l’application des articles 7 et 8 de la Constitution.

[ Photo : DR ]


14h55. Oran : les manifestants observent actuellement une halte devant le siège du FLN situé sur le boulevard Emir Abdelkader pour fustiger les responsables de ce parti. « Klitou leblad ya seraqine (Vous avez pillé le pays, bande de voleurs) », lancent les marcheurs qui réclament de mettre le FLN au musée.

14h45. Tiaret : une marche populaire se déroule actuellement. Les manifestants qui sillonnent les principaux boulevards de la ville réclament entre autres « la libération des détenus d’opinion » et « le respect des libertés fondamentales ».

14h42. Mostaganem : pour le 21e vendredi consécutif, la ville de l’Ouest du pays est au rendez-vous aujourd’hui avec la mobilisation. Des milliers de personnes battent le pavé en réclamant notamment « l’ouverture d’un processus de transition démocratique ».

14h40. Alger en ce moment. La mobilisation reste forte contre le pouvoir.

[ Photo : TSA ]


14h37. Photo : Alger vers 14h15.

[ Photo : Samir Toumi ]


14h35. Oran : la mobilisation est intacte. Une imposante marche est observée actuellement. L’ambiance est festive. Beaucoup de familles défilent dans la rue arborant l’emblème national. Beaucoup de slogans en faveur d’un Etat de droit sont scandés sous forme de chants improvisés.

14h33. Photo. A Alger, la mobilisation est moins importante que vendredi dernier, mais les manifestants continuent d’affluer vers le centre-ville.

[ Photo : TSA ]


14h30. Des manifestations ont actuellement lieu dans plusieurs villes : Alger, Oran, Bejaia, Constantine, Tizi Ouzou, Bouira, Tlemcen… La mobilisation reste forte malgré les dispositifs policiers. Les slogans n’ont pas varié, y compris « Dawla madania machi askaria » critiqué par le chef d’état-major dans son discours de mercredi.

14h25. Tlemcen : des milliers de personnes défilent en ce moment dans la rue. « Bedoui, Bensalah, dégagez », scandent notamment les manifestants qui marchent sous un soleil de plomb.

14h15. Oran : des milliers de personnes manifestent dans les rues du centre-ville. « Djazaïr Hora démocratia » et « FLN Dégage », scande la foule.

14h12. Alger : des slogans appelant à libérer les détenus du hirak : « Libérez nos enfants, ya hagarine« .

[ Photo : TSA ]


14h07. A Alger, la manifestation commence à grossir. Des slogans hostiles au régime sont scandés.

13h55. Un jeune tente de s’immole en s’aspergeant d’essence près de la Grande Poste. Empêché par les citoyens, il a été embarqué par la police.

13h50. Début de la manifestation à Bejaia. Selon la page locale Bejaia Sois L’observateur, la mobilisation est forte pour ce 21e vendredi.

[ Photo : Bejaia sois l’Observateur ]


12h55. Les forces de police semblent avoir été entièrement déployées à Alger-centre pour étouffer les marches. A tel point que devant la présidence de la République, le dispositif de police est réduit à seulement deux véhicules légers.

12h52. Comme chaque vendredi, plusieurs barrages notamment de la gendarmerie ont été dressés sur les routes menant vers Alger. Lakhdaria. Boudouaou, Dar El Beida. Reghaia. Énormes bouchons.

12h30. « Le peuple veut la Coupe de la justice et de la liberté », dit cette pancarte, l’une des rares brandies à Alger. La police a confisqué un nombre important de pancartes hostiles au régime.

[ Photo : TSA ]


12h10. Tous les moyens sont bons pour réduire la mobilisation. Ici, de l’huile de moteur à l’entrée d’une station de métro au centre d’Alger.

[ Photo : DR ]


>> Lire sur TSA : Détenus du hirak et Bouregaa : l’appel de l’Organisation des moudjahidine

11h10. A Alger-centre, des centaines de manifestants sont déjà rassemblés malgré les arrestations et les pressions policières. Ils scandent des slogans hostiles au pouvoir.

[ Photo : TSA ]


[ Photo : TSA ]


Les Algériens s’apprêtent à manifester contre le pouvoir pour le 21e vendredi consécutif depuis le 22 février. Ce vendredi, la mobilisation sera une nouvelle fois l’un des principaux enjeux de la journée.

Depuis quelques semaines, le pouvoir multiplie les manœuvres pour réduire l’importance du Hirak. Sans succès pour l’heure. Le dernier vendredi, qui a coïncidé avec le 5 juillet, a été marqué par une mobilisation historique.

Pour ce vendredi, les appels à manifester se sont multipliés tout au long de la semaine. Ce matin, les forces de sécurité se sont fortement déployées à Alger, filtrant les entrées au centre-ville. Des camions de police ont été déployés dans les principales places de la capitale, avec visiblement comme objectif de réduire les espaces utilisés par les manifestants.

[ Photo : DR ]


[ Photo : DR ]


📲 Téléchargez notre application pour recevoir nos alertes en temps réel

📌 Si vous avez des vidéos, des photos, des informations à partager sur les manifestations près de chez vous, n’hésitez pas à nous les envoyer

📌 Pour participer au débat sur la situation actuelle du pays, adressez-nous vos contributions

📩 contact@tsa-algerie.com

🎞 Suivez nos live Streaming en direct sur notre page facebook

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close